Les mesures prises par le gouvernement sont inédites. Premièrement, chacun est appelé à travailler chez lui autant que possible. Les chiffres des opérateurs télécom sont clairs : jamais encore on n’avait télétravaillé à cette échelle! Et on est tous à l’affût de bons conseils, astuces et exemples pratiques pour trouver la meilleure approche : comment travailler chez soi à temps plein.

Deuxièmement, les écoles ne restent ouvertes que pour l’accueil en cas de nécessité. Alors que les enfants sont habituellement placés chez les grands-parents ou en garderie, les parents qui travaillent à la maison sont désormais contraints de s’occuper eux-mêmes de leurs enfants. Une lourde charge qui pose un immense défi dans une situation considérée autrefois comme impossible.

Nous ne prétendons pas prôner ici la sagesse, parce que la mission des jeunes parents est colossale. Qui plus est, chaque cas est différent : les deux parents télétravaillent-ils, les enfants sont-ils encore en bas âge, y a-t-il beaucoup de place à la maison, avez-vous un jardin (clôturé), quelle différence d’âge entre les enfants ? Tous ces facteurs font que la situation est différente pour chacun… et n’est certainement pas de tout repos !

Dans toute la mesure du possible, essayez de structurer votre journée de travail et la journée de vos enfants. Cela vous apportera un peu de quiétude et de prévisibilité  – ce que tout le monde apprécie, aussi bien les enfants que les adultes.

1. Établissez un horaire

Cela peut paraître l’évidence même, mais… établissez un horaire – même si vous êtes contraint de vous en écarter. Essayez, surtout pour les petits enfants, de représenter cet horaire par des pictogrammes, cela les aidera à mieux le comprendre. A la fin de la journée, prévoyez une activité ludique qui retiendra toute l’attention des enfants : une partie de foot par exemple ou un jeu de société en famille.

2. Créez des coins à thème pour les enfants

Reproduisez autant que possible l’aménagement auquel les enfants sont habitués à l’école : un coin lecture, un coin poupées, un coin artisanat… Cela peut donner plus de sens à votre ‘horaire’. De plus, comme les enfants y sont habitués à l’école, ils y adhèreront sans doute beaucoup plus facilement. Vous n’avez pas assez de place pour créer des coins à thème? Utilisez des boîtes auxquels vous associerez les thèmes. Pas facile certes, mais cela peut être une alternative.

3. Soyez créatif pour les devoirs

Les enfants sont à la maison, mais l’école continue. Indépendamment des devoirs que leur donnent peut-être les enseignants, vous pouvez faire en sorte qu’ils développent leurs talents de manière ludique. Dans votre horaire de travail, prévoyez des pauses  (supplémentaires) où vous vous occupez de manière intensive de vos enfants pendant un petit quart d’heure, et laissez-les ensuite finir tout seuls leurs travaux. Incitez-les par exemple à écrire des lettres à leurs copains et copines ; vous irez les poster le soir en faisant votre petite promenade. Préparez un cake ensemble et profitez-en pour revoir les règles arithmétiques. Ensuite, une fois le cake enfourné, vous pourrez travailler 40 minutes, pendant que vos enfants regardent le cake cuire dans le four.

4. Fixez des règles

Il faut aussi travailler. Les téléconférences et les réunions en ligne font partie intégrante de la situation actuelle. Et on ne peut pas toujours demander aux collègues ou aux clients de changer leur horaire. Indiquez donc clairement aux enfants que papa ou maman ne peut absolument pas être dérangé à tel ou tel moment. Visualisez cette interdiction en accrochant à la porte de votre bureau l’image d’un petit gyroscope allumé. Cela peut aider les enfants à comprendre qu’ils doivent prendre patience.

5. Temps passé devant l’écran

Ne soyez pas trop sévère envers vous-même et ne vous préoccupez pas trop du temps que vos enfants passent devant toutes sortes d’écran (TV, PC, console de jeu, tablette …) L’excès nuit en tout, c’est bien connu, mais il n’est pas nécessaire, en ces temps particuliers, de vous considérer comme un « mauvais » parent parce que vos enfants regardent un peu plus souvent la TV. Soyez indulgent envers vous-même – mais précisez clairement que la situation est exceptionnelle et que ce temps additionnel passé devant les écrans ne doit pas devenir une habitude. Pour garder un minimum de contrôle, vous pouvez toujours utiliser… la bonne vieille minuterie de la cuisine !

6. N’oubliez pas les grands-parents… via le web

Les règles sont claires : les grands-parents ne peuvent pas garder leurs petits-enfants parce qu’il ne faut à aucun prix que les générations se mélangent. Mais rien ne vous empêche de prévoir tous les jours dans votre horaire une petite demi-heure durant laquelle les grands-parents raconteront une histoire à leurs petits-enfants via un outil en ligne. Nous connaissons même des grands-parents qui, tous les jours à la même heure, proposent un spectacle de marionnettes de 30 minutes via Skype ! Tout le monde est content : les enfants s’amusent et les grands-parents sont ravis de pouvoir voir leurs petits-enfants.

7. Allez à la chasse à l’ours

Dans votre horaire, prévoyez des temps de pause et des moments à l’extérieur. Une balade à pied ou à vélo non seulement ravira les enfants, mais vous aidera aussi, vous parents, à déconnecter un moment avant la prochaine réunion en ligne par exemple.  En Flandre, on peut voir actuellement aux fenêtres de nombreuses maisons des ours (ou des mascottes) qui transforment chaque promenade en une chasse à l’ours. Attention cependant de bien respecter les règles : ne partez à la chasse à l’ours qu’en famille et respectez la distance sociale par rapport aux autres ‘chasseurs’.

8. Adaptez votre horaire de travail

Si les deux parents travaillent à la maison, il peut être utile de synchroniser leurs horaires respectifs, pour que chacun puisse un peu souffler et faire en sorte que l’un puisse se concentrer sur son travail et bien avancer pendant que l’autre s’occupe des enfants. Bien sûr, cela n’est pas toujours possible. C’est pourquoi il est important de se fixer des attentes réalistes, aussi bien pour vous que pour vos collaborateurs.

A la suite des mesures imposées, jamais le télétravail n’a été pratiqué à une aussi grande échelle. Un test grandeur nature pour l’homme et les infrastructures, qui fait apparaître les failles du système. Grâce aux conseils qui précèdent, vous parviendrez sans doute mieux à rester productif dans votre travail tout en étant présents pour vos enfants.

Pour cet article, nous avons consulté :
https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2020/03/17/hou-werken-met-kinderen-pedagoge-geeft-tips/
https://www.fastcompany.com/90478087/got-kids-try-these-tips-for-working-from-home-while-theyre-with-you
https://edition.cnn.com/2020/03/16/success/working-from-home-with-kids-coronavirus/index.html
https://www.cnbc.com/2020/03/16/how-to-work-from-home-with-your-kids-during-the-coronavirus-outbreak.html
https://www.vrt.be/vrtnws/nl/2020/03/23/telewerkende-ouders-zijn-in-deze-crisis-de-nieuwe-olympiers/