« Tant qu’on a la santé… » Aujourd’hui, cet adage est plus que jamais d’actualité. Physique ou mentale, la santé est une priorité pour chacun de nous. Notre environnement immédiat influence notre bien-être : nous en sommes de plus en plus conscients. Cela concerne aussi l’endroit où nous travaillons. Nous y passons en effet le plus clair de la journée. N’hésitons pas à le dire : un lieu de travail sain est essentiel. Les jeunes générations, en particulier, attendent de leur employeur une politique active à cet égard.

Un éclairage étudié, la possibilité de garder ses distances, quelques plantes, un mobilier ergonomique… Un bon début, mais ce n’est pas tout, loin de là. Cela commence par le cadre, la conception même de l’immeuble de bureaux. En tant qu’êtres humains, nous ressentons le désir inné de nous relier à la nature. Les scientifiques parlent de biophilie. La verdure nous apporte la sérénité, l’occasion de recharger nos batteries. La nature nous fait du bien ! Malheureusement, les bureaux ne font guère de place à la connexion avec la nature. Mais les ensembles plus modernes sont souvent de conception biophile et laissent entrer la nature. Une bonne acoustique, beaucoup de lumière naturelle, des espaces dégagés avec une circulation claire et la possibilité de garder ses distances, des matériaux naturels et une place bien choisie pour les plantes, tout cela fait partie du plan. Non contentes de favoriser notre équilibre mental, les plantes améliorent aussi la qualité de l’air. Elles capturent les particules fines et extraient le CO² de l’atmosphère.

Voilà pour le cadre ; passons à l’aménagement. Tout ce qui se trouve dans le cadre, il faut pouvoir le gérer le mieux possible. Via l’Internet des objets (IoT), la climatisation peut s’adapter à chaque local et au moment de la journée. Le bruit augmente dans la salle de réunion ? L’IoT peut proposer une pause. Une pièce est consacrée à un travail répétitif ? L’IoT y fait régner une température plus fraîche. Une petite soif ? L’IoT vous apporte un verre d’eau… Trêve de plaisanterie. Il n’empêche que notre vie personnelle n’échappera pas à cette évolution. Quelques exemples. Avec une appli qui vous relie à votre bureau et à votre chaise, vous pouvez vous assurer que votre poste de travail du jour sera réglé suivant vos propres préférences. Hauteur de l’assise, plan de travail, éclairage ambiant : l’IoT adapte les lieux à vos besoins avant votre arrivée. Via le capteur de la chaise, l’IoT peut même vous encourager à bouger un peu. Rendez-vous par exemple à la machine à café, votre barista personnel qui connaît vos préférences. Peut-être vous conseillera-t-il en même temps de boire de l’eau en suffisance.