Aujourd’hui plus que jamais nous utilisons, volontairement ou par la force des choses, toute une série de canaux digitaux pour communiquer entre nous. Dans le cadre professionnel aussi, l’usage de toutes sortes d’apps comme Whatsapp, Messenger, la fonction tchat de Teams, Webex ou encore Slack est de plus en plus répandu.

Le tchat est déjà bien ancré dans les relations sociales informelles. Moyennant le respect de certaines règles, il peut aussi s’avérer opportun dans un cadre professionnel. Mais sans doute avez-vous déjà expérimenté quelques dérapages… Voici quelques règles de base.

  • Ne scindez pas ce que vous avez à dire en plusieurs messages. Si vous n’y arrivez pas, votre message est sans doute trop long. Dans ce cas, utilisez un canal plus approprié, le mail par exemple.
  • Soignez l’orthographe et veillez à ce que le correcteur automatique ne modifie pas votre message de manière intempestive.
  • N’envoyez vos chats qu’aux personnes concernées. Par définition, un tchat est un message court et percutant. Ne l’envoyez pas aux personnes dont vous n’attendez pas de réponse.
  • N’écrivez jamais quelque chose que vous ne diriez pas oralement. Dans un tchat professionnel, ne vous laissez pas tenter par un langage (trop) familier que vous utilisez peut-être dans votre entourage privé.
  • Répondez rapidement et en quelques mots. Celui qui envoie un tchat en attend généralement une réponse dans les meilleurs délais. Impossible de répondre brièvement ? Faites-le vite savoir via un autre canal.

Tout le monde fait des fautes. Laissez donc aux autres le bénéfice du doute et présumez de leurs bonnes intentions. Vous estimez que le ton d’une réponse est sec ou sarcastique ? Relisez attentivement le message dans une optique positive, en guise de contrôle intuitif.